Protéger la faune - les nichoirs à oiseaux

Les nichoirs pour oiseaux sont des abris artificiels qui viennent compenser le manque d’abris naturels.

Placer-les en automne et vous leur laisserez le temps de s'habituer à ce nouvel élément du paysage, et optimisez du même coup vos chances de voir le nichoir occupé dès le début du printemps.

Les nichoirs sont à installer sur un support solide et stable, grâce à une ou à des fixations qui ne risquent pas de rouiller ou de s'altérer avec le temps. Si vous l'attachez à un arbre vivant, attention à ne pas le blesser ! L'endroit choisi devra être calme, à l’abri des prédateurs et plutôt éloigné d'une route ou d'un chemin fréquenté. Il est surtout important d'installer le nichoir dans un endroit le plus abrité possible des intempéries et protégé des vents dominants. Les nichoirs de type "boîte aux lettres", "balcon" et "semi-ouvert" sont les plus fréquemment installés car ils sont valables pour un grand nombre d'oiseaux des parcs et des jardins. Pour trouver le modèle idéal, il faut simplement identifier les oiseaux présents dans votre jardin et alentours. À chaque oiseau son nichoir !

En + :

  • Les mangeoires : préférez les graines en vrac plutôt que les boules de graisse, type graines de tournesol, riches en vitamine E. Les graines de millet, de chanvre ou le maïs concassé attirent les plus petites espèces, comme les mésanges ou les verdiers. Pensez également à recycler les graines de courges (bio), lors de vos préparations de soupe, ou les graines de pommes (toujours bio) en les offrant aux oiseaux.

  • Les abreuvoirs : ils doivent être peu profonds (3 à 4 cm). Changez régulièrement l'eau pour que les oiseaux prennent l'habitude de venir boire avant que l'eau ne gèle. Pensez à changer l’eau tous les jours pour éviter tout risque de contamination.

Cécile Gilquin