Le mildiou

Le mildiou vous connaissez ? Cette maladie touche surtout la tomate, la pomme de terre et la vigne. Elle est également causée par un champignon.

Les conditions favorables à son développement sont :

  • une température comprise entre 15 et 25°

  • une humidité élevée (les étés orageux comme celui que nous vivons sont idéaux pour le développement du champignon)

Pour le reconnaitre, c'est simple, la plante vire au brun. D’abord les feuilles : les bordures se dessèchent et deviennent brunes, le champignon gagne ensuite toute la feuille, puis il atteint la tige qui vire, elle aussi, au brun. Une fois dans la tige, le champignon va être prompt à attaquer les fruits ou les tubercules. Les tomates laissent apparaître des bosselures brunes, elles mûrissent difficilement et finissent par brunir complètement. Pour les pommes de terre, les feuilles et tiges brunissent puis les tubercules pourrissent, s'accompagnant d'une forte odeur de pourriture.

Les bonnes parades :

  • Évitez d'arroser les plantes sensibles à cette maladie en mouillant le feuillage et privilégiez l'arrosage au pied.

  • À la plantation, avec de la terre, faire une butte au pieds-mère sur au moins 20 cm de haut, plus l’enracinement est important, plus la plante sera forte. Puis pailler la butte et le sol avec un paillage végétal de chanvre ou de lin.

  • En préventif, des pulvérisons hebdomadaires avec du purin d’ortie fortifieront la plante ou détruiront les spores du champignons.