Ces petites bêtes qui nous aident

Les animaux et les insectes sont tous utiles à leur façon dans le jardin, que ça soit pour l'environnement ou pour l'équilibre de la chaîne alimentaire.

Et la nature est tellement bien faite qu'une grande partie d'entre eux nous aident et ce, de façon bénévole : on les appelle les auxiliaires. Vous en rencontrerez à coups sûrs dans le jardin, sauf si vous utilisez des pesticides chimiques de synthèse... Cette semaine, on vous propose d'en (re)découvrir quelques uns  :

Les syrphes 
▰ Diptères (mouches)
▰ À l'état larvaire, ils se nourrissent de pucerons et de débris de végétaux en décomposition
▰ Grands pollinisateurs

Pour les reconnaitre :
▰ Ils se parent de rayures noires et jaunes
▰ Ils ont deux ailes plates (contre 4 pour les guêpes)
▰ Leurs yeux occupent presque toute leur tête
▰ Ils volent de façon stationnaire ou très rapidement de droite à gauche

Les aphidius
▰ Hyménoptères parasitoïdes (guêpe)
▰ La femelle pond ses œufs dans les larves de pucerons qui s’en nourrissent tout au long de leur croissance, transformant ses hôtes en momie.

Pour les reconnaitre :
▰ Ils sont de couleur noire avec des pattes jaunes et de grandes antennes
▰ Son corps mesure 2mm

Les forficules ou perçe-oreilles
▰ Dermaptères
▰ Ils se délectent de pucerons, d'acariens, d'oeufs de limaces mais aussi de psylles (un des pires ravageurs du poirier)
▰ Ils sont nocturnes et redoutent la sécheresse
▰ En grand nombre, ils peuvent se nourrir des plantes du jardin et du potager. Les attaques importantes de forficules sont toutefois rares. Si vous devez réduire la population de cet insecte, binez le sol à l'automne pour les exposer aux nombreux prédateurs: araignées, carabes, crapauds, oiseaux...

Pour les reconnaitre :
▰ Leur pince bien sûr, qu’ils portent à l’extrémité de leur abdomen, mais pas de panique : ils sont totalement inoffensifs pour l’Homme
▰ Ils possèdent de longues antennes ainsi qu'un corps brun rougeâtre à brun foncé, luisant et long de 1 à 2 cm

Les coccinelles
▰ Coléoptères
▰ Les adultes et les larves sont de vraies dévoreuses de pucerons, d’aleurodes, d’acariens, de cochenilles et d'oïdium
▰ Elles régulent la naissance de leurs larves selon la nourriture disponible, d’où l’intérêt d’avoir des fèves dans le potager qui attireront les pucerons : ils pulluleront donc les coccinelles se multiplieront et s’occuperont des autres légumes et plantes du jardin

Pour les reconnaitre :
▰ Corps de couleur jaune, rouge, rose ou verte souvent orné de points
▰ Les larves, mobiles et prédatrices, sont de couleur gris clair et portent quatre taches orange

 Les hérissons
▰ Mammifères
▰ Prédateurs nocturnes, ce sont de vrais opportunistes ! Ils mangent ce qu’ils trouvent sans trop chercher : coléoptères, perce-oreilles, mille-pattes, araignées, 
chenilles, limaces, escargots, vers de terre, et même
à l’occasion, des grenouilles, des lézards, de jeunes rongeurs, des oisillons, des oeufs, des cadavres, des fruits et des champignons.
▰ Même si le hérisson est encore commun en Belgique, un certain nombre de menaces pèsent sur lui. Les accidents lors de la traversée des routes constituent sans doute la première cause de mortalité. L’usage de pesticides et la disparition des haies et des bosquets jouent aussi en sa défaveur.

Pour les reconnaitre :
▰ De 20 à 30 cm de long, leur dos est couvert de piquants et leur ventre d’une fourrure grisâtre
▰ Vous les rencontrerez rarement en journée, puisqu'ils se reposent, cachés au milieu d’un tas de feuilles mortes, à l’abri d’un buisson ou dans le creux d’un vieux mur.
▰ Pour favoriser leur apparition dans le jardin, vous pouvez leur construire un petit nid fait d'un tas de bois, de feuilles mortes ou de foin.

Merci à Natagora pour leur fiche très complète sur cet animal ! À retrouver ici en FR et en NL :  https://tinyurl.com/y7jgtnnm